Échange

Nous nous engageons pour une société cosmopolite qui considère la diversité comme une force, s’attaque collectivement aux défis et prend ses responsabilités par-delà les frontières.

Nous vivons dans un monde dans lequel les défis que la société nous pose concernent tout un chacun et tous les pays. Ces défis ne peuvent être surmontés que collectivement. Il est nécessaire, pour les enfants et les jeunes, d’acquérir dès le plus jeune âge des compétences interculturelles, d’apprendre à développer des réflexions globales, de collaborer et d’endosser des responsabilités à une échelle qui dépasse les frontières – de sa personne comme de son pays. Influencée par les changements globaux et l’individualisation croissante, la société, y compris en Suisse, devient de plus en plus hétérogène. La coexistence heureuse dans une société pluriculturelle passe par une jeunesse qui fait preuve d’ouverture d’esprit, de curiosité, de respect et de compréhension réciproque.

La Fondation Mercator Suisse encourage la compréhension réciproque et le dialogue entre les jeunes dont les origines, les convictions et les modes de vie diffèrent. Elle souhaite ainsi améliorer les conditions d’une coexistence empreinte de tolérance. De plus, elle permet aux adolescents et aux jeunes adultes de faire des expériences internationales et de faire face aux problèmes et questions à grande échelle.

Champs d'action: Collaboration internationaleÉchanges internationaux pour les jeunesGestion de la diversité

Collaboration internationale

Nous encourageons les jeunes à mener une réflexion globale et à collaborer au niveau international.

De nombreux défis et problèmes sociétaux ont une portée globale. Il n’est possible de les affronter avec succès que grâce à une collaboration internationale. Pour ce faire, l’acquisition de compétences interculturelles et de connaissance d’autres cultures doivent s’acquérir. Simultanément, le succès de la collaboration internationale dépend de la compréhension et de la confiance réciproques. Il est donc important que les adolescents et les jeunes adultes se préoccupent de thématiques internationales et apprennent à collaborer par-delà les frontières culturelles. 

Objectifs

Si les adolescents et les jeunes adultes explorent, ensemble et par-delà les frontières nationales, des thématiques sociétales d’actualité, s’ils élaborent une perspective globale, ils acquerront de nouvelles connaissances spécialisées, développeront et apprendront à comprendre différents points de vue.

Priorités

Les projets devront se concentrer sur la collaboration internationale de jeunes adultes. Nous soutenons :

  • les projets d’échanges internationaux et les réseaux internationaux, destinés aux adolescents et aux jeunes adultes. L’accent est mis sur l’apprentissage collectif et l’élaboration commune d’approches offrant une solution aux sujets sociétaux d’actualité ;
  • les engagements de travail d’adolescents et de jeunes adultes à l’étranger, au sein d’organisations gouvernementales et non gouvernementales ;
  • les projets susceptibles de favoriser l’intérêt des adolescents et des jeunes adultes pour des collaborations internationales et de les y préparer ;

Les projets d’échanges ont pour caractéristiques l’élaboration collective de thématiques, la réflexion sur les expériences réalisées, la préparation et le suivi des collaborations.

Formats de projets

La Fondation Mercator Suisse encourage les projets dans les domaines scientifiques, ou relevant de la pratique, ou centrés sur l’acquisition de compétences et le transfert de connaissances, et qui se consacrent à la collaboration internationale des enfants, des adolescents et des jeunes adultes. 

échanges internationaux pour les jeunes

Nous encourageons les jeunes à développer un intérêt, de la curiosité et du respect envers les cultures qu’ils ne connaissent pas.

Le monde d’aujourd’hui exige des enfants et des jeunes qu’ils développent de bonnes connaissances linguistiques et des compétences interculturelles. De longs séjours à l’étranger stimulent l’envie d’élargir son horizon et d’apprendre à connaître les autres cultures. Lorsque les jeunes s’immergent dans la réalité quotidienne d’un pays hôte, ils se familiarisent avec les réalités politiques, économiques, culturelles et religieuses qu’ils ignoraient jusqu’alors. Ils apprennent à trouver leur chemin, élargissent leurs compétences linguistiques et développent une certaine ouverture d’esprit envers d’autres modes de vie et de pensée. Ces expériences individuelles renforcent leur capacité à comprendre les personnes issues de milieux différents, à réfléchir à leur propre positionnement et à envisager de nouvelles perspectives. Autant de conditions préalables importantes pour une coexistence et une coopération réussies, par-delà les frontières culturelles, dans notre monde actuel et dans la Suisse plurielle.

Objectifs

Nous nous engageons pour que, indépendamment de leur parcours de formations et de leur situation financière, les enfants et les jeunes puissent séjourner à l’étranger, dans le but d’épanouir leur personnalité, de gagner en autonomie et d’acquérir des compétences interculturelles qui pourront leur servir dans leur vie quotidienne.

Priorités

Les projets devront se concentrer sur les expériences internationales d’enfants et de jeunes. Nous soutenons :

  • les longs séjours à l’étranger de jeunes, en particulier ceux issus de populations et de milieux socioculturels jusqu’ici sous-représentés ;
  • les partenariats qui incluent des visites à l’étranger et, en retour, des visites en Suisse (dans le cadre scolaire, périscolaire ou de groupe) ;
  • les projets qui traitent des possibilités d’échanges de jeunes et de leurs effets, qui répondent aux préoccupations des organisations en matière d’échanges de jeunes et qui favorisent la reconnaissance, le soutien et l’importance des échanges de jeunes dans les domaines de la politique, de l’économie et du social.

Les projets d’échanges se caractérisent par une réflexion sur les expériences réalisées ainsi que par la préparation et le suivi de ce type de rencontres.

Formats de projets

La Fondation Mercator Suisse encourage les projets dans les domaines scientifiques, ou relevant de la pratique, ou centrés sur l’acquisition de compétences et le transfert de connaissances, et qui se consacrent aux échanges internationaux de jeunes.

Gestion de la diversité

Nous nous engageons pour que la diversité de la société soit vécue comme une chance et que les jeunes puissent s’ouvrir à d’autres modes de vie.

La diversité sociale s’accroît en Suisse. Outre les migrations, l’individualisation galopante conduit à une différenciation des parcours et des modes de vie. Ainsi, les gens se distinguent non seulement selon les catégories habituelles – origine sociale, sexe, âge, aptitudes physiques et mentales –, mais également et de plus en plus par leur appartenance culturelle, leur religion ou leur vision du monde, leur style de vie ou encore leur orientation sexuelle. Coexister au sein de la société n’est vraiment possible que si chacun fait preuve d’ouverture d’esprit, d’intérêt, de curiosité et de compréhension. Les rencontres, le dialogue ouvert et les échanges sur les divers projets de vie, attentes et besoins, peuvent favoriser de telles attitudes.

Objectifs

Nous souhaitons contribuer à ce que la diversité croissante de la société soit vécue comme une chance, et à ce que chaque individu puisse construire son identité sans souffrir de discrimination. Les enfants et les jeunes doivent pour ce faire développer leur ouverture d’esprit, et apprendre à connaître et respecter les personnes issues de milieux différents.

Priorités

Les projets devront se concentrer sur l’encouragement des compétences interculturelles des enfants et des jeunes en Suisse. Nous soutenons :

  • les projets qui favorisent les rencontres d’enfants et de jeunes issus de cultures sociales diverses et ayant des modes de vie différents – cette diversité étant vécue comme un enrichissement ;
  • les projets qui, avec les enfants et les jeunes, thématisent la diversité et la transculturalité, leur permettant d’y réfléchir et de repenser leur propre identité ;
  • les projets qui thématisent la diversité sociale et la coexistence, et qui contribuent à développer la compréhension et le respect dans la sphère publique.
Formats de projets

La Fondation Mercator Suisse encourage les projets dans les domaines scientifiques, ou relevant de la pratique, ou centrés sur l’acquisition de compétences et le transfert de connaissances, et qui cherchent à permettre aux enfants et aux jeunes de faire l’expérience de la diversité sociale.